L’hypnose n’a rien d’ésotérique. Cette technique reconnue par les scientifiques prend de plus en plus ses aises dans le milieu hospitalier. Mais la part de mystère qui lui colle à la peau persiste. Lien sur l’article