Reprenant le concept d’idéo-dynamisme proposé par H. Bernheim (professeur de médecine et neurologue français 1840-1919), Émile Coué considère que toute idée qui se grave dans notre esprit tend à devenir une réalité dans l’ordre du possible. « Si étant malade, nous nous imaginons que la guérison va se produire, celle-ci se produira si elle est possible. Si elle ne l’est pas, nous obtiendrons le maximum d’améliorations qu’il est possible d’obtenir » répétait-il inlassablement.

Coué considère avoir résumé sous forme de lois les principes sur lesquels il a basé sa méthode :

  1. Quand la volonté et l’imagination sont en lutte c’est toujours l’imagination qui l’emporte « sans aucune exception »
  2. Dans le conflit entre la volonté et l’imagination, la force de l’imagination est en raison directe du carré de la volonté
  3. Quand la volonté et l’imagination sont d’accord, l’une ne s’ajoute pas à l’autre, mais l’une se multiplie par l’autre ;
  4. L’imagination peut être conduite7 par l’autosuggestion consciente.

 

Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux. Emile Coué

Source : Wikipedia
Référence : La méthode Coué